Mise en boite

Aller en bas

Mise en boite

Message  Isshtar le Jeu 24 Déc - 20:07

[Notes : ce sujet est un sujet initialement co écrit à plusieurs mains, les auteurs sont cités au devant de chaque partie]

[Texte Ecrit par Stephen]



*** Mode RP On ***

De la lumière s'infiltra dans la caisse à mesure qu'on l'ouvrait.
Sans doute parce qu'elles étaient rouillées, les charnières grincèrent atrocement jusqu'à ce que le fichu couvercle est fini de se soulever.
Stephen cligna des yeux, ébloui par tant de clarté.
Des bras musclés rabattirent violemment le couvercle sur un côté de la caisse. Si la chaîne passée autour de son cou avait eu un peu de mou, le vieil Aède aurait sursauté à cause du bruit. Mais il n'était pas en mesure de bouger.
Entre la vive lumière et le rideau de poussière qui dansait dans l'air, Stephen ne voyait absolument rien.
La chaîne fixée au fond de la caisse lui permettant à peine de soulever la tête, il n'avait aucun moyen de corriger cette pénible situation. D'autant moins qu'on lui avait lié les poignets dans le dos ...
Bref, mieux valait qu'il se résigne à rester coucher dans sa caisse.
etendu sur le côté, le cou près de l'anneau de fer où était fixée la chaîne, il s'autorisa à respirer à plein poumons un air enfin renouvelé.
Dans la caisse il faisait unr chaleur infernale, obsédé par l'idée de boire Stephen se demandait s'il n'était pas déjà en train de mourir de déshydratation.
Il n'aurait su dire depuis quand il croupissait dans la caisse, mais il trouvait très étonnant d'être encore en vie.
Suffoquant, il avait cru plusieurs fois que sa dernière heure était sur le point de sonner.
Stephen supposait qu'un mari jaloux, voir plusieurs, étaient la cause de sa détention, il regretterait bientôt que ce ne soit pas l'un des nouveaux jeux érotiques d'une des louves de "La Meute".
La tête toujours plaquer contre le fond de sa prison, le vieux Daeva leva les yeux autant qu'il le put et aperçut un chiche carré de ciel.
Le devant de la caisse de l'Aède tomba comme un mur qui s'écroule, laissant passer davantage de lumière.
L'ombre d'un homme recouvrit le corps marigrichon du vieillard. Incapable de lever la tête, Stephen ne put pas voir à quoi ressemblait le type.
Mais qui était cet individu pour lui faire subir pareil traitement ?
...



*** Mode RP Off ***


Ce texte est inspiré d'un livre, je l'ai ici transposé à mon personnage pour créer une histoire Rp que je met à votre attention.
En espérant vous voir participer pour poursuivre ce texte je vous souhaite une bonne lecture.



"Les hommes sont des caisses fermées dont la clé est l'épreuve."_Proverbe Arabe


Dernière édition par Isshtar le Jeu 24 Déc - 20:11, édité 1 fois
avatar
Isshtar
Admin


Feuille de personnage
Classe: Spiritualiste
Expertise: Couture (449)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en boite

Message  Isshtar le Jeu 24 Déc - 20:07

[Texte ecrit par Artemus]


Artemus laissa echapper un juron de dépit.

Quand il avait surpris, dans la nuit de Verteron, une etrange cohorte aux mines patibulaires essayant d'acheminer le plus discretement possible une imposante caisse en bois, son instinct de maraudeur lui avait suggéré une filature discrete : ce devait etre un trésor inhabituel.

Ses reves d'une richesse soudaine avait pris de l'ampleur quand cette caisse avait été livré avec moults précautions chez Sardar, un riche marchand à la sombre réputation. L'idée de voler un escroc ne lui apportait pas de satisfaction particulière, il était trop pragmatique pour cela, mais il savait que Sardar réagirait mollement à la disparition de son trésor, ne voulant pas courir le risque d'une enquete publique, et pire celui d'etre la risée de la confrérie des marchands.

Artemus avait donc observé discretement,à travers deux tuiles du toit de l'entrepot, l'etrange procession délivrer la precieuse caisse au milieu de la grande cage de metal qui servait de chambre forte à Sardar. Sa curiosité était grande quand l'entrepot redevint desert, sa cupidité encore plus fébrile quand Morbius, l'homme de main de Sardar, entreprit d'ouvrir la caisse,... et sa déception évidente quand il s'aperçut qu'en lieu et place des richesses escomptées, il n'y avait qu'un vieil homme à moitié nu. En piteux état, qui plus est.

Un autre aurait trouvé le chemin d'une taverne, pour noyer sa frustration au fond d'une chopine ou dans les bras d'une fille de joie (joie oh combien éphémère... ) Mais Artemus avait grandi dans la rue, et ses sens aiguisés tout autant que ses lames avaient perçu la somme de précautions que Morbius, habituellement plus lourdaud, déployait pour finir de démantibuler la caisse autour du vieil homme : peut etre que cette pauvre créature décharnée avait une valeur importante, finalement. Les pas distants de la ronde de nuit se rapprochaient, Artemus sauta du toit avec souplesse et s'enfonça dans la nuit.


Dernière édition par Isshtar le Jeu 24 Déc - 20:11, édité 1 fois
avatar
Isshtar
Admin


Feuille de personnage
Classe: Spiritualiste
Expertise: Couture (449)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en boite

Message  Isshtar le Jeu 24 Déc - 20:08

[Texte ecrit par Isshtar]


Isshtar resserra les pans de son châle autour de ses épaules, sans doute pour se protéger de la fraicheur de la nuit. En entendant les pas résonner mollement sur les pavés de l'étroite ruelle, elle se redressa, nerveuse.
"Vous en avez mis du temps.", souffla t elle, fortement irritée par l'attente.

Elle jeta un rapide coup d'oeil derrière le nouveau venu, pour vérifier qu'il n'était pas accompagné.
Elle éprouvait la désagréable sensation d'être épiée. Précédemment, elle avait cru noter le bruit caractéristique d'une chute amortie avec souplesse. Elle frissonna. Si elle avait su que le fauve n'était pas un félin égaré mais un loup de sa meute, elle en aurait été encore plus anxieuse.

"Salutations, noble daeva... niark, nierk !", minauda le shugo.
Elle reporta son attention sur le convoyeur. Il lui sourit de toutes ses dents, avec cette amabilité exagérée qui pouvait excéder n'importe qui. Elle arqua un sourcil, et le dévisagea intensément, sans ajouter un mot. Sans se départir de sa grimace hypocrite, le marchand lui tendit un paquet de petite taille.

Elle le lui arracha sèchement pour en vérifier aussitot le contenu avec attention.
L'or du pendentif émit une faible lueur sous l'effet de la magie qu'elle employa pour en examiner les gravures. Son visage s'illumina quelques instants avant de reprendre son air sévère habituel.

"Satisfaite... niark... s'aventurer en Asmod..." Elle le coupa d'un geste intimant le silence.
"Ceci devrait couvrir vos frais." murmura t'elle, en jetant son dû avec un dédain non dissimulé.

Le shugo rangea son bien avec soin, tandis qu'Isshtar s'éloignait d'un pas pressé.
"Kwiii... Saluez le professeur pour moi... niark, nierk.", salua t il dans le vent.


Dernière édition par Isshtar le Jeu 24 Déc - 20:11, édité 1 fois
avatar
Isshtar
Admin


Feuille de personnage
Classe: Spiritualiste
Expertise: Couture (449)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en boite

Message  Isshtar le Jeu 24 Déc - 20:08

[Texte ecrit par Stephen]


Encore aveuglé par la lumière qui lui avait si longtemps manquée, Stephen aperçut l'ombre libératrice se retirer de l'entrepôt.
Retrouvant peu à peu les sensations de son corps si longtemps confiner le vieil Aède se débattait avec la chaîne passée à son cou, tentant désespérément de retirer le signe muet de sa captivité.

Afin débarassé de cet ignoble instrument de soumission, Stephen se mit à la recherche de vêtement pour couvrir sa nudité et supporter la nuit froide.
La chance était vraiment avec ce vieux bougre, après sa libération voilà qu'il mettait la main sur une caisse contenant des frusques usagés.
Se dépêchant de s'habiller pour quitter l'entrepôt avant le retour des ses kidnappeurs, le Daeva enfila une tenue de Sobi mité sentant le Shugo.
Ainsi accoutré, il sorti de l'entrepôt, tendu à l'extrême il prêtait attention au moindre bruit suspect, plutôt mourrir que de retourner enchaîner dans une boîte.
Se détendant à mesure qu'il s'éloignait de son lieu de captivité, il prenait plaisir à goûter à l'air frais dont il avait été si longtemps privé.

Une douce brise balayait son visage et sa barbe entremélée, grelottant du au froid ambiant de la nuit, une conversation se fit entendre.
Stephen réagi beaucoup plus vite qu'à son habitude, se cachant dans l'ombre, contrôlant sa respiration et son stress pour ne pas se faire surprendre, il se rapprocha du lieu de la discussion.

Mal positionné l'Aède ne pouvait pas voir le visage des noctanbules, mais le son de leur voix démontrait qu'il y avait une femme et un Shugo.
Au vu des brides de conversations entendu, l'histoire n'avait pas l'air nette, Stephen en venait à suspecter que ces deux individus étaient de mèche dans son emprisonnement.

Le Shugo fit ses adieux à la femme, la silhouette de celle-ci fit naître quelques pensées obscènes en Stephen quand elle passa a une vingtaine de pieds de lui.
Cela finit de le décider à tirer cette affaire au clair en suivant la belle et dangereuse inconnu.
Mais avant tout autre chose il lui fallait une tenue plus adaptée et un bon bâton au cas ou il lui fallait se défendre.



"J'aurais voulu être espion, mais il fallait avaler des microfilms et mon médecin me l'a interdit."_Woody Allen
avatar
Isshtar
Admin


Feuille de personnage
Classe: Spiritualiste
Expertise: Couture (449)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en boite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum